Capucine, 8 ans : « Si avant le Big Bang il n’y avait rien, comment et pourquoi le Big Bang s’est produit ? »

Magnifique question de Capucine, écrite au laboratoire de l’Institut d’astrophysique spatiale d’Orsay, qui a joliment répondu et publié un article dans The Conversation Junior. Je suis assez déçu de la réponse, aussi j’ai eu envie d’écrire à Capucine :

 » Bonjour Capucine,

Je m’apelle Olaf et j’ai eu 8 ans il y a de nombreuses années, mais je me rappelle bien m’être posé ce genre de question plusieurs fois depuis 🙂

J’aime bien les gens qui posent des questions auxquelles ils semble difficile de répondre. Ils deviennent souvent des ‘chercheurs’, certains deviennent des ’scientifiques’ et d’autres cherchent … autrement 🙂 

Tu as sûrement remarqué que le scientifique de l’article ne répond pas à ta question « pourquoi … ?» , en disant que « la science n’a pas besoin n’a pas besoin d’invoquer une intention » … Je trouve ça impoli : si la question t’intéresse, il devrait au moins essayer d’y répondre !

Ta question m’intéresse beaucoup et me paraît posée de façon très futée : tu pars d’une hypothèse « si avant le Big Bang il n’y avait rien … » et cherche ses conséquences logiques « comment et pourquoi le Big Bang s’est-il produit ? », questions TRES scientifiques ! (1)

Et que si l’article répond à ‘c’est quoi ‘rien’,  je trouve que sa réponse à ‘comment ?’ n’est pas très claire non plus … Et toi, as-tu compris les réponses de l’article, ou des commentaires ? 

Quand j’étais plus jeune un vieux sage m’a dit « Olaf, si tu ne comprends pas la réponse que te fait quelqu’un a une question intelligente, c’est sans doute que la personne n’a pas compris elle-même » … Du coup, je me demande si ce n’est pas plutôt qu’il ne sait pas répondre 🙂
Alors, je vais essayer, tu me diras si tu as compris ? 😉

Tu commences par «  si avant le Big Bang il n’y avait rien … » donc il y a 2 possibilités : soit il y avait quelque chose, du coup ce serait quoi ? Soit il n’y avait rien, du coup il y avait quoi avant : rien … Du coup, c’est quoi ‘rien’ ? En fait c’est la même question dans les 2 cas : avant le Big Bang il y avait quoi ?

Commençons par « c’est quoi ‘rien’ ? ». On peut répondre de façon compliquée, mais je crois qu’à 8 ans tu sais déjà ! 

  • Quand ta maman te dit que pour le dessert tu n’auras ‘rien’, tu as bien compris : il y a bien un dessert quelque part, mais tu ne le verras pas aujourd’hui … 
  • Quand un magicien fait apparaître une pièce dans sa main où il  n’y avait ‘rien’, c’est ‘magique’ mais tu comprends qu’il y a un truc (même si tu ne le connais pas) : tu ne voyais pas la pièce là où il l’avait cachée … 
  • Quand tu parles à ta meilleure amie avec un téléphone portable, tu entends sa voix alors qu’elle n’est pas là : c’est un peu ‘magique’, non ? Tu sais pourtant que quelque chose passe entre ton amie qui est ailleurs, son portable, ton portable et ton oreille : des ‘ondes’, qu’on ne voit pas, qu’on ne peut pas toucher, qui ne sont ‘rien’ tant que les portables ne les transforment pas en son que tu peux entendre.

En fait ‘rien’ c’est juste ‘quelque chose’ qu’on ne perçoit pas, avec les yeux, les oreilles, ou un autre de nos sens … Du coup, on peut se demander si ça existe vraiment ! Jusqu’à ce qu’on trouve un moyen de le ‘voir’ : beaucoup de scientifiques travaillent à rendre visibles des choses ‘invisibles’ pour savoir qu’elles existent vraiment : les microscopes pour voir les virus qui expliquent nos maladies et permettent de fabriquer des vaccins, par exemple. La science, c’est cool !

Mais il reste toujours des trucs qu’on n’arrive pas encore à voir et comprendre : trop petits pour nos microscopes, trop loins pour nos téléscopes, trop anciens pour en retrouver des traces … ou dans le futur, qui se sont pas encore arrivés : dans ces cas-là les scientifiques ne peuvent que faire des hypothèses. Comme toi !

Il y a une autre façon de chercher des réponses à ces questions : le ‘bon sens’. Et ta lettre montre bien que tu sais déjà l’utiliser ! Les scientifiques nous ont donc expliqué d’où on vient jusqu’à un premier moment : le Big Bang, dont ils ont retrouvé des traces. Pourtant, personne ne l’a vu ? Il nous faut donc les croire (en écrivant cela, je ne vais pas me faire que des amis 😉 pourtant, je veux bien les croire !). Avant le Big Bang, on ne voit ‘rien’. Cela signifie-t-il qu’il n’y avait ‘rien’ ? Ton bon sens te souffle que non : rien ne vient de rien ! Il doit y avoir autre chose ! C’est peut-être juste que nous ne sommes pas (encore) capables de le percevoir ! En tous cas, ce n’est pas quelque chose qu’on peut voir ou toucher, donc plutôt quelque chose d’immatériel, comme des ondes, de l’énergie, des pensées …

Il existe une autre forme de chose qui apparaît ‘comme par magie’ : quand tu mets 2 choses ensemble, il en apparaît une tout à fait nouvelle ! Quand tu fais un gâteau par exemple, tu mélanges des oeufs, de la farine, du sucre, tu mets au four, et ces ingrédients pas très bons deviennent un délicieux gâteau ! Leur combinaison crée quelque chose qui n’existait pas avant ! Et si tu ajoutes un tout petit peu de vanille, le tout devient super délicieux ! Un tout petit ingrédient de plus transforme tout. Et si c’est ta maman qui fait le même gâteau que ce qu’on achète au supermarché, avec les mêmes ingrédients et la même recette, je suis certain que le gâteau est 100 fois meilleur, non ?! Elle y a mis de l’amour, et ça change tout … Pourtant les scientifiques ont du mal à dire ce qu’il y avait de plus dans le gâteau de ta maman. Parce que c’est toi qui l’a mis : c’était déjà dans ta tête 😉 Mais ça ne se voit pas  et c’est un peu ‘magique’… Alors certains se demandent si ça existe vraiment. Les pauvres …

Certains scientifiques ont pourtant compris que des choses ‘émergent’ partout et depuis toujours, et que cela explique plein de choses : par exemple, tu sais déjà comment grandissent les plantes ? A partir d’une tout petit pépin de pomme planté dans la terre, où il prend de l’eau et de la nourriture, puis de ses feuilles qui prennent de l’air et l’énergie du soleil, se fabrique un énorme pommier plein de pommes, et de pépins. Tout cela n’existait pas dans le pépin, ni dans ‘eau, ni dans la terre, ni l’air : c’est leur association suivant le plan contenu dans la graine qui devient la vie qui donne le pommier ! 

Autre exemple : l’eau. Tu sais peut être déjà que l’eau est ‘fabriquée’ avec de l’oxygène et de l’hydrogène, qui sont des gaz présents dans l’air, qui n’ont vraiment rien à voir avec l’eau : les animaux respirent l’oxygène (pas l’eau), on gonfle des ballons à l’hydrogène (pas l’eau) … Mais quand 2 ‘atomes’ d’oxygène et 1 atome d’hydrogène se rapprochent assez, ils se mélangent en partie et forment une ‘molécule’ d’eau, qui présente de nouvelles propriétés incroyables qui permettent la vie sur terre ! Du neuf naît de ce partage entre des choses anciennes, qui semblent alors disparaître !

La vie a surgi un jour alors que rien jusqu’alors n’était vivant : des microbes d’abord, puis des plantes, des animaux, des humains … avec des propriétés totalement nouvelles à chaque fois. Bien des scientifiques sont embêtés pour expliquer comment la vie semble venir de ‘rien’ … Certains acceptent de voir que souvent des choses ‘émergent’ de là où elles n’existaient pas avant : ils parlent d’approche ’système’ (2). La vie est une ‘propriété émergente’ de la combinaison de choses non vivantes. 

Alors, le Big Bang pourrait bien surgir de là où il n’y avait ‘rien’ ? Ou en tous cas, d’autre chose, qui n’était pas ce qu’est l’Univers où nous sommes ? Pas compliqué pour un grande fille de 8 ans de comprendre que l’Univers serait né d’autre chose ?! De quoi ? Il va falloir imaginer : c’est comme si on demandait à ta poupée ou tes Playmobils ce qui les fait bouger et ‘vivre’ : c’est toi, et tu es si différente d’eux qu’ils ne pourraient pas t’imaginer ? Ce ‘autre chose’ à l’origine de l’Univers doit être très différent de notre univers, et sacrément intéressant !

D’ailleurs je te propose de changer un peu ta question : plutôt que (te) demander « Pourquoi le Big Bang s’est produit ? » ce qui nous mène à plein de « parce que … » bien compliqués, je te propose de (te) demander « Pour Quoi le Big Bang s’est produit ? », ce qui amènera à savoir si en effet il n’y a pas une intention quelque part, un but à l’Univers ? Je ne sais pas pour toi, mais moi j’aime bien savoir à quoi servent les choses … Et si la vie sur terre a un but, je serais content de le découvrir, pas toi ?!

Comme les (certains) scientifiques pensent ne pas en avoir besoin de répondre à ‘Pour Quoi’ (ou ne savent pas y répondre …) d’autres ‘chercheurs’ ont trouvé d’autres moyens. Et certains (autres) scientifiques ont trouvé des réponses : les choses existent le plus souvent dans un but : les gâteaux à nous faire plaisir, les portables à pouvoir se parler entre amis qui sont loin, etc. Et ils sont fabriqués avec les connaissances des scientifiques, non ? Pour faire les choses bien, il faut savoir à quoi elles servent.

Tu peux même comprendre que notre vie ait un but : avoir des enfants, rendre le monde plus beau, etc.

La vie sur terre a-t-elle un but ? Les scientifiques ont montré qu’elle est en évolution depuis le début : elle devient de plus en plus extraordinaire avec le temps : les humains ont suivi les animaux qui viennent de microbes qui ont un jour ‘émergé’ de choses non-vivantes, qui elles-mêmes viennent des étoiles … depuis le Big Bang ! Donc la vie va depuis le début dans une direction : vers … nous ! Et si c’était fait exprès ? Comment le savoir ? Il faudrait trouver QUI ou quoi le ferait exprès … Et ça beaucoup de scientifiques s’en désintéressent, ou trouvent que ce n’est pas une bonne question. Dommage. 

La réponse viendra d’ailleurs : de ton coeur. Comme d’autres chercheurs y ont cherché la réponse. Pas tous ‘scientifiques’, mais après tout les autres ont aussi le droit de penser, non ? Et certains ont une bonne idée du ‘sens de la vie’, du but de notre vie : aller vers de plus en plus d’humanité, construire ensemble des choses qui n’existaient pas avant, voire s’aimer les uns les autres …

Et tu sais bien, toi, que c’est ensemble et avec amour qu’on fait les plus délicieux des gâteaux. Et que le pommier grandit bien mieux si le jardinier le soigne. Et que sans amour, la vie n’est pas bien intéressante. Même que sans amour, on ne naît pas et ne grandit pas bien.

Et si l’Univers avait été créé par amour ? Voire pour l’amour ? Par quelque chose qui n’était pas de cet univers ? Mais beaucoup de scientifiques disent que ce serait de la magie, et que la magie n’est que des mensonges et des ’trucs’ …

Et toi, Capucine, tu en penses quoi ?

A toi de trouver ! Deviens chercheuse !

Olaf de Hemmer Gudme (8 ans depuis longtemps)

+33 6 67 33 58 88 odehemmer@gmail.com 19 avenue de l’Abreuvoir78160 Marly-le-Roi

(1) pour les adultes qui lisent ces lignes : René Descartes a fondé le raisonnement scientifique à partir de 4 principes décrits dans le « Discours de la méthode », dont le principe de ‘causalité’ : en toute chose découvrir les relations cause-effet. Les meilleures questions pour les définir sont « Pourquoi ? » et « Comment ? », bases du raisonnement scientifique ‘cartésien’.

(2) normal que tu ne comprennes pas ce mot 😉 je l’ai écrit pour les adultes qui lisent aussi ma réponse : Jean-Louis Le Moigne décrit un ‘nouveau Discours de la méthode’ dans son ouvrage « La théorie du système général »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.