« On pense tous quantique » Science & Vie Oct 2015

Science & Vie oct 2015Science & Vie, bastion de la pensée scientifique « cartésienne », publiait à nouveau en octobre un article sur de nouvelles applications de la mécanique quantique à … la psychologie humaine et en particulier notre façon de raisonner !

Les phénomènes qui rendent étranges la réalité au niveau nanoscopique : superposition d’états, interférences, intrication, oscillation, permettraient d’expliquer les phénomènes cognitifs si peu rationnels de notre cerveau.

Une autre façon d’expliquer les bizarreries de la mécanique quantique est présentée dans ce numéro : celle-ci ne concernerait pas la réalité, mais seulement l’information que nous pouvons en extraire … Cette hypothèse limite en particulier le paradoxe quantique de l’interdépendance entre l’observation et l’observateur.

Cette théorie n’est pas partagée par tous les cogniticiens, loin de là, mais voici un nouveau pont jeté entre la science « non cartésienne » et l’humain. Après tout, le lien que nous avons montré entre la pensée et la modélisation système, autre raisonnement non-cartésien, et les méthodes Valeur(s) n’est pas si isolé qu’il y paraît ?!

Olaf de Hemmer Gudme

Related Posts

les belles histoires du Value(s) Design : le projet éducatif d’une école

les belles histoires du Value(s) Design : le projet éducatif d’une école

« Et lentement, tout bascule » par Blandine et Arthur de Lassus

« Et lentement, tout bascule » par Blandine et Arthur de Lassus

les belles histoires du Value(s) Design : remplacement des unités de levage d’un site industriel

les belles histoires du Value(s) Design : remplacement des unités de levage d’un site industriel

« les belles histoires du Value(s) Design : la digitalisation d’un process commercial bancaire »

« les belles histoires du Value(s) Design : la digitalisation d’un process commercial bancaire »

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.