« Comment être une entreprise aimée par ses clients et ses collaborateurs ? »

Un brin provocateur à la première lecture (pour certains, pas moi) cet article écrit par le Professeur Emmanuel Toniutti, spécialiste de l’éthique en entreprise, plaide pour une réconciliation des parties prenantes de l’entreprise.

Mais « l’amour » ne semble pas compatible avec la culture d’entreprise ? La distinction apportée entre eros, philia et agapè aide à comprendre la portée de cette utopie : les acteurs de l’entreprise et ses parties prenantes (clients …) sont interdépendants et recherchent -aussi- autre chose que l’argent. Une utopie (?) promue aussi par … Lady Rice, l’une des dirigeants de Lloyds Banking Group, membre du conseil de la Banque d’Angleterre et Commandeur de l’Ordre de l’Empire Britannique.

Du sens, de l’humain, … pour de meilleures performances : c’est la base du Leadership par les Valeurs promu par l’IECG – International Ethics Consulting Group, qui propose aux dirigeants un Advanced Leadership Programme pour faire découvrir à travers le monde les réponses existantes à ces questions universelles, et bien de notre époque.

Le Professeur Emmanuel Toniutti participe au projet d’ouvrage collectif ‘Valeur(s) et Management’, porté par 19 auteurs spécialistes de démarches d’amélioration de la performance dans différents domaines de l’entreprise et qui mettent en oeuvre des concepts ‘valeur’ et ‘système’. (voir l’onglet ‘Quoi’ de ce blog)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *