les belles histoires du Value(s) Design : le projet éducatif d’une école

Encore une petite histoire, où je vous raconte comment le Value(s) Design permet la résolution de problème complexe :

Comment concilier des positions a priori radicalement différentes sur le sujet de l’éducation des enfants, dans une école privée catholique et dans une république laïque ?

Résultat : 0 conflit ! Malgré un rebondissement qui démontre l’importance majeure de travailler avec TOUTES les parties prenantes.

Les enseignements de cette histoire, très contre-intuitifs : 

  • > pour des solutions vraiment acceptées par tous, travaillez AVEC et POUR TOUTES les parties prenantes !
  • > mettez les gens d’accord d’abord sur l’objectif, le besoin à atteindre : « à quoi ça sert » pour chacune des parties prenantes.
  • > le Value(s) Design s’applique à TOUT ! Pas seulement gagner de l’argent, du temps, de la satisfaction des utilisateurs, mais jusqu’à de la paix et du bonheur !

3 commentaires


  1. Oui,
    c’est plus clair et cela confirme ma déduction.
    Merci.

    Répondre

  2. Bonjour Olaf,
    Juste une remarque.
    D’abord tu parles d’unanimité totale versus proposition rejetée
    puis à 21’32s tu dis que si une personne n’est pas d’accord avec une
    idée elle aura le choix de quitter l’école ou de s’y plier. Ce sont 2
    règles incompatibles (dis-je en pensant à un saphir qui ripe sur
    le vinyle). Après plusieurs réécoutes je me suis
    dit que ton intension étais sans doute d’exprimer qu’une fois le projet
    éducatif de l’école finalisé, les nouveaux postulants à l’école
    devraient l’accepter tel quel lors de l’inscription de leur enfant ou
    aller voir ailleurs. Mais dans ce cas le terme « quitter l’école » est
    inapproprié puisqu’il n’y a pas encore eu admission. En tout cas il y a
    là quelque chose de pas clair très perturbant et qui tranche au milieu
    de tout le reste qui n’est que pur plaisir. Continue !

    Répondre

    1. Merci Eric pour cette question : je n’ai manifestement pas été assez clair :-/
      > pendant la construction du projet les parents n’ont pas le choix de leur école (il y sont) mais peuvent influer sur les règles : aucune règle ne peut être acceptée s’ils ne sont pas d’accord
      > après, les parents doivent accepter les règles avant d’inscrire leurs enfants, ET peuvent proposer un changement, mais à l’unanimité
      c’est mieux ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.