‘Design Thinking’ : pour une conception centrée sur l’usage

 » Le Design Thinking repose sur une méthode d’innovation centrée sur l’utilisateur (« human centric design ») et qui comporte plusieurs phases : compréhension, observation, réappropriation, créativité, prototypage, test, implémentation.

Design Thinking : étape et méthodologie

Le Design Thinking intègre de façon conjointe les problématiques touchant aux gens (ce qui est désirable), à la technologie (ce qui est réalisable), et à l’économique (ce qui est viable).

Avec au cœur de sa démarche le travail d’observation, de recherche des besoins utilisateur (« need finding ») et de nouveaux usages, le Design Thinking replace le design, au sens anglo-saxon de méthode de conception, à une place centrale du processus d’innovation, dans lequel, loin du simple apport esthétique où on pu le confiner aux yeux du grand public la médiatisation des designers « créateurs », il contribue de façon décisive, aux côtés du marketing et de la technologie, à l’émergence d’innovations qui amélioreront notre vie quotidienne.

L’alliance autour du Programme CPi de l’Ecole Centrale Paris, de Strate Collège Designers, et de l’ESSEC, qui fut pionnière en France dès 2005, est en ce sens le meilleur encouragement à ce que les innovateurs de demain, qui sont sur le banc des écoles aujourd’hui, puissent tous avoir dans leurs «gènes » la triple approche du designer, de l’ingénieur et du marketeur qui fera d’eux des décideurs capables de changer le monde !  »

Cette définition est extraite du site présentant le ‘Programme CPi – Design Thinking, Open Innovation, Intrapreneurship’ mis en place par L’ESSECCentrale Paris et Strate Collège 3 écoles parisiennes qui, comme l’affairent leur directeurs « partagent le goût de l’innovation sur tous les plans : pédagogique, managérial, technique et scientifique. »

Les étudiants du CPI sont amenés à maîtriser la création d’un produit innovant dans une orientation très ‘système’ :

  • à valeur sociétale forte (l’innovation pour l’innovation ne sert à rien), d’où une thématique globale autour du Développement Durable, compris au sens large dans ses implications dans les domaines environnementaux, sociaux, culturels ou économiques.
  • non restrictive à la notion de « produit », mais pouvant également s’appliquer à un concept, un service, ou même unprocess.
  • et non cloisonné aux grandes entreprises industrielles, mais s’ouvrant aussi au secteur public, aux startups, aux PME-PMI, au secteur associatif

L’approche pédagogique est d’emblée multi-disciplinaire : « L’innovation résulte nécessairement d’un processus collaboratif entre les différentes fonctions d’une entreprise »

Approche Pédagogique CPI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *