Gouvernance participative d’une commune : l’exemple de Saillans

le-monde-festivalLe Monde Festival organisait ce dimanche 18 septembre une table ronde autour du thème « Une autre façon de faire de la politique », avec Alexandre Jardin et Cynthia Fleury.

« A 8 mois de l’élection présidentielle« , elle a été l’occasion de présenter l’expérience de la commune de Saillans : « On a renversé l’organigramme où les citoyens sont en haut et les élus en bas, chargés uniquement de mettre en œuvre leurs décisions ».

Comme dans l’entreprise libérée, il ne s’agit pas finalement de se débarrasser des ‘managers’, mais de reconnaître « à quoi ça sert? » un manager / un élu, puis d’ouvrir l’éventail des solutions : « que suffit-il? » faut-il obligatoirement des professionnels du management / de la politique ? Ou peut-on mettre en place –AVEC les parties prenantes, opérationnels / habitants- d’autres organisations, plus simples, pour tenir leurs rôles (qui restent à remplir !).  L’expérience de Saillans dure depuis 2014 en toute transparence : voir le site de la Mairie. 

Cette initiative ressemble fort au projet de Ma Voix, où des anonymes seraient élus en 2017 à l’Assemblée Nationale pour représenter -véritablement, en direct- leurs électeurs sur chaque décision législative.

Rappelons-nous aussi du projet de notre confrère Emmanuel Toniutti, qui présente sa candidature pour 2017 en basant son projet sur les Valeurs.

Serait-il possible de réinventer la politique par le raisonnement Valeur(s) ? Nous en étions déjà certains en signant le « Manifeste pour plus de Valeur(s) dans les décisions publiques ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *