Le CJD propose de « libérer l’administration »

capture-decran-2016-11-06-a-13-55-18Merci à André-Yves Portnoff, intervenant régulier au CJD, de nous signaler l’appel de Olivier de Pembroke, Président du Centre des Jeunes Dirigeants. Le titre de son article sur Widoobiz : « Libérons ensemble l’administration ; rêve ou utopie ? »

« Les adhérents du Centre des Jeunes Dirigeant d’entreprise sont très attachés au respect de la dignité humaine et sont convaincus que les hommes et femmes se révèlent majoritairement bons et honnêtes. … La noblesse du métier de fonctionnaire s’est perdue au fil du temps et le sens donné à cet emploi au service de la collectivité a perdu de sa gloire« .

Il est donc temps de redonner du SENS à l’administration, à aider les acteurs publics à « retrouver la fierté de leur mission … servir la Société et défendre l’intérêt collectif« .

La proposition : « mettre en place des écosystèmes qui permettent d’agir … mettre en contact les Maires et … acteur territorial à prendre contact avec les associations locales (du CJD) pour expérimenter ces outils et méthodologies, pour les transposer à l’administration« .

Revoici, porté par un acteur ‘privé’ -le CJD- dont la légitimité n’est pas à prouver, l’appel que nous lancions en 2014 par notre « Manifeste pour plus de valeur(s) dans la décision publique » auquel André-Yves participait déjà et signé par plus de 800 décideurs d’administrations européens ou locales et d’acteurs privés.

Le CJD propose ici de mettre en oeuvre les « méthodes éprouvées et approuvées (dont il dispose) afin de respecter la dignité humaine de chacun et prendre conscience de nos responsabilités individuelles et collectives », dans la lignée du GPS qui permettait de déployer la RSE en lien avec la stratégie.

Les entreprises modernes sont ‘libérées’. Leur 1er principe : faire travailler ensemble les parties prenantes ! Faire se rencontrer l’administration et les ‘administrés’, pour qu’ils se reconnaissent comme mutuellement légitimes, comprennent les buts et objectifs des uns et des autres et construisent ensemble les actions qui suffisent à atteindre tous ces objectifs.

Nous retrouvons ici à nouveau le raisonnement Valeur(s) : encore une synergie possible !?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *