MEDEF – France 2020 : changer de méthode, un impératif !

capture-decran-2016-12-19-a-11-59-30La diffusion récente par l’Express d’une synthèse du rapport du MEDEF nous permet de s’y replonger, quelques mois après sa publication.

Ce projet France 2020 est porté par le MEDEF depuis 2013 et vise à présenter un diagnostic et une vision prospective positive pour la France dans les prochaines années, disponibles ici. présenté au colloque « Changer de méthode, un impératif ! » organisé au Conseil Economique, Social et Environnemental, le 22 juin 2016.

Pourquoi en parler dans ces pages ? Nous retrouvons dans ses conclusions exactement les fondements du raisonnement Valeur(s) ! En voici quelques citations et extraits  :

  • « Remettre du sens dans l’entreprise, c’est répondre à trois questions : à quoi sert ce que je fais dans l’entreprise, à quoi sert l’entreprise elle-même, et en quoi construit-elle une société ? » Pierre-Yves Gomez, directeur de l’Institut Français du Gouvernement d’Entreprise et professeur de Stratégie à l’EM Lyon
  • « Oui, l’entreprise doit aussi travailler pour le bien commun … » (alors que) « nous avons créé des castes au sein du monde du travail » Denis Terrien, président de Entreprise & Progrès
  • « Cette responsabilité lui échoit … parce que la capacité d’ouverture de l’entreprise aux parties prenantes, c’est-à-)dire au fond aux interlocuteurs de la vie sociale, est remarquable … » (malgré) « une sectorisation de la pensée  » qui ne répond pas aux aspirations personnelles « Est-ce que j’ai cette liberté de faire quelque chose dont j’ai personnellement la compréhension, la maîtrise ? Je n’ai pas besoin d’être reconnu par quelqu’un d’autre, j’ai besoin d’être capable d’éprouver à mes yeux ma propre valeur » Frère Samuel Rouvillois, prêtre et philosophe
  • « Or, seule la coopération permettra de faire gagner la France« , « Une entreprise qui dure est constituée de gens motivés, heureux, épanouis » Pierre Gattaz président du MEDEF
  • « Les ‘services de la planète sont gratuits, donc non-comptabilisés. Comportons-nous, tous ensemble, en vrais capitalistes avec la nature et optimisons nos ressources ! Car si nous détruisons ce capital naturel, tôt ou tard nous détruirons le capital économique, et nous ne pouvons nouss permettre d’être freinés par tous ceux qui y ont un peu à perdre à court terme » Pascal Cantin, directeur général du WWF France
  • « Pour éclairer le choix de société qui nous attend, il faut donner la parole à ceux qui sont sur le terrain » Pierre Fonlupt, président de la commission ‘Nouveaux dialogues’ du MEDEF

Nos lecteurs auront reconnu le raisonnement Valeur(s), y compris dans le titre qui appelle à ‘changer de méthode’, sauf la reconnaissance que la (les) méthode qui permettrait de mettre en place ce raisonnement à tout niveau existe déjà !?

De nouvelles synergies en vue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *