Entrepreneuriat conscient: les entrepreneurs du 3e millénaire

huffington post canada-quebecNotre confrère Emmanuel Toniutti nous signale cet article de Victoria Vidal dans le Huffington Post Québec « Entrepreneuriat conscient: les entrepreneurs du 3e millénaire« .

Il commence par ces mots « Comment concilier économie et bien commun, entreprise et quête de sens, performance financière et valeurs humaines ? » : quelle résonance avec les thèmes de Valeur(s) & Management !

Non seulement notre vision d’une entreprise visant la création de valeur(s) pour toutes les parties prenantes n’est pas utopique, mais un véritable mouvement est en train de prendre corps :

  • John Mackey – le fondateur de Whole Foods Market est le père du concept de Conscious Capitalism (Capitalisme conscient) et parle d’amour et d’épanouissement au travail
  • Richard Branson, PDG de Virgin et Jochen Zeitz, DG de Kering, ont fondé The B Team
  • les « Bcorp », une nouvelle forme d’entreprise à but lucratif, la « Benefit Corporation » dotée qui permet désormais de lui définir des objectifs sociaux mesurables au même titre que les objectifs financiers. (ce que le droit US ne permettait pas jusqu’alors !) … Plus de 1728 entreprises, qui représentent 130 secteurs d’activité à travers 50 pays (2), sont aujourd’hui certifiées « BCorp », une certification garantissant leur transparence et leur performance réelle dans le social et le développement durable.
  • la conférence Wisdom 2.0, grand-messe annuelle où l’on voit défiler des milliers de professionnels – et parmi eux les patrons notoires de Twitter, Ford, Ebay, Linkedin, Aetna, Huffington Post 

Ceci nous amène bien sûr à un petit commentaire : devenir une « Bcorp » est-il réservé à des patrons visionnaires ou illuminés, à certains secteurs, seulement aux dirigeants ?!

L’application du raisonnement Valeur(s) est possible à tous niveaux de l’entreprise, permettant à chaque acteur, quel que soit son niveau, de redonner du sens à son périmètre de responsabilité, de faire des choix pour la création de valeur(s) pour ses propres parties prenantes. De la stratégie et la gouvernance aux achats, au marketing, aux RH, au SI, à la R&D et l’ingénierie … pour chaque projet, des méthodes Valeur(s) existent pour appliquer une approche systémique et canaliser l’intelligence collective pour « faire mieux avec moins et être bien ».

« Redonner du sens à l’entreprise » sera le thème d’introduction de l’Université de la Valeur à Genève fin août, voir http://www.valueuniversity.org

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *