Philoma & Ecoé à Bruxelles : les 3 passoires de Socrate

philo_topLa newsletter Philosophie & Management de nos confrères belges nous signale l’organisation avec l’Institut Ecoé ce 31 octobre à Bruxelles d’un atelier « Socrate expérimenté : maïeutique pour un mieux être au travail » : « un atelier interactif pour expérimenter un mode de communication authentique, bienveillant et efficace, inspiré par les grandes sagesses du monde (telle la sagesse de Socrate), la psychologie (Carl Rogers), les neurosciences (Francico Varela) et les techniques de méditation (Kabat-Zinn, Midal,…). »

Le fondement de la démarche :

  • « les 3 passoires de Socrate, selon lequel toute communication devrait être filtrée sur base de trois critères : « Est-ce vrai ? Est-ce bon ? Est-ce utile ? ».
  • Carl Rogers insiste quant à lui sur l’authenticité et l’éthique dans la communication aidante
  • Francisco Varela suggère que l’action juste émane d’une « cognition incarnée », c’est-à-dire d’une interaction spontanée entre l’environnement et le sujet, dans l’apprentissage du faire-face immédiat. »

Nous retrouvons là les fondements de l’approche système, posés depuis 2500 ans par Socrate, et dont Varela est un des pionniers au XXe siècle.

Les « 3 passoires » posent déjà le vieux débat des pros de la Valeur sur la distinction entre « utile » (les « fonctions principales ») et « beau et bon » (les « fonctions d’estime ») : débat vite stérile dès que l’on considére que la beauté du monde est vraiment utile à notre épanouissement et contribue au bonheur des gens …  N’oublions pas de concevoir des solutions belles et bonnes en plus d’utiles ?

Varela exprime l’importance de l’interaction entre environnement et sujet, que Le Moigne aide à formaliser par sa modélisation système.

Ecoé et sa communication bienveillante font bien partie des démarches Valeur(s).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *