Volkswagen, voiture du peuple ou scandale allemand ?

Notre confrèIECG logore Emmanuel Toniutti se saisit de ce nouvel exemple de défaillance éthique (malheureusement pas isolé …) pour illustrer la difficulté de mettre réellement en oeuvre les valeurs d’une entreprise, furent-elles ancrées dans la culture d’un peuple !

Voici donc le dernier article de son blog.

Pas grand chose à ajouter, sinon que la création de valeur ne peut se faire longtemps sans respect des valeurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *