La Grève : Atlas Shrugged (et le conflit UBER POP/gouvernement)

Ayn Rand Atlas shruggedNotre confrère Olivier Roland publie une nouvelle éloge du « libertarisme », avec cet article sur « La grève » le livre-culte de Ayn Rand si populaire aux USA que même Hillary Clinton le cite (pour ajouter ensuite -ce qui n’est pas repris dans l’article- qu’elle est passée à d’autres références …).

En effet, le mouvement UberPop semble bien puiser une partie de son succès dans les pensées libertariennes … Je vous laisse juge de leur bien-fondé, discuté il y a qq temps dans nos pages avec un aficionado de « How I found feedom in an unfree world ».

Mais ne passons pas à côté du fond : Uber a surtout proposé une offre alternative à tous les gens qui ont besoin d’un taxi à l’heure, avec un conducteur aimable et une voiture propres, voire -rêvons un peu- une bouteille d’eau et un journal du jour, qu’on puisse payer avec une carte bleue, et réserver par internet … Qu’attendaient les « taxis parisiens » pour le proposer ? Ils préfèrent maintenir leur privilège (assurément trop chèrement payé, au point que les licenses sont l’objet de trafics et de conditions de travail indécentes) et se faire protéger par le législateur, après avoir utilisé le chantage de la grève et du blocage de la voie publique.

La démarche stratégique de Uber est plutôt donc un exemple de mise en oeuvre de la démarche Océan Bleu : bâtir une entreprise sur la réponse à des besoins mal ou non servis !

Uber Pop va plus loin en limitant le coût de ce service par l’utilisation de moyens déjà disponibles : les voitures de conducteurs disponibles, intéressés par un revenu complémentaire.
Cette approche est basée d’abord sur le respect des clients, et PAS sur l’éloge de l’individu ?!

La preuve ? Les conducteurs UberPop seraient incapables de développer une offre séduisante s’ils restaient individuels ! Il faut des centaines d’individus connectés à un réseau informatique pour commencer à intéresser des clients. Eloge de l’individu, oui, mais interdépendants et en réseau …

Et c’est quoi une entreprise, sinon un ensemble d’individus proposant ensemble leurs compétences individuelles pour répondre à des besoins de clients, ce qu’ils seraient incapables de faire seuls ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *