Lean management : revenir aux fondamentaux, par H. Ménard

les echos.frHugues Ménard, directeur chez Kea & Partners, écrit dans Les Echos un vibrant plaidoyer pour un retour aux sources du Lean Management. En voici quelques extraits  :

« au-delà de la seule réduction des coûts … comment apporter plus de valeur au client en minimisant l’énergie dépensée par des équipes sur-sollicitées et en favorisant les gains d’efficacité dans la durée ? … »

 » Le « lean management »… permet d’obtenir des résultats significatifs dans les différentes fonctions de l’entreprise (opérations, achats, développement, fonctions commerciales, back-office…), avec des réductions de coût de l’ordre de 20 à 30% … Pour autant, cette chasse au gaspillage n’est pas toujours un succès et les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des attentes … La difficulté réside dans la capacité des équipes à acquérir, au-delà de la technique, l’état d’esprit « lean », qui crée de nouveaux réflexes chez les managers et chez les opérationnels, et à ancrer cette pratique dans leur quotidien. … »

 » C’est pourquoi, nous prônons un retour aux sources du « lean management », en prenant simultanément en compte 3 valeurs complémentaires : la valeur économique, la valeur pour le client et la valeur pour le collaborateur. »

Eh oui : la création de valeur pour chacune des parties prenantes ! Cet article mérite sa place dans nos pages et un commentaire, non ?

Le Lean est en effet une des méthodes qui mettent en oeuvre ce changement de posture radical : remettre les humains et les finalités au centre de nos activités et de nos projets !

Dans tous les domaines de la performance d’entreprise, on a vu émerger ces dernières années des méthodes ‘révolutionnaires’ centrées sur la création de valeur(s) : Blue Ocean en stratégie, Shared Value et RSE en gouvernance, Business Model canvas, BSC en gestion, Business Analysis et Pilotage par les processus en organisation, Lean pour les process industriels et tertiaires, Analyse de la Valeur pour la conception de produits et systèmes, Economie de la Fonctionnalité, VUPC en Marketing … jusqu’à la Communication Non Violente en gestion de conflits. Nous avons recensé plus d’une centaine de ces méthodes, dont certaine présentées en 2013 dans l’ouvrage « Valeur(s) & Management ». Elles partagent toutes les mêmes sources : la création de valeur. Mais sont rarement mises en synergie …

Et la difficulté demeure en effet de transformer ces méthodes, poussées par des consultant et autres ‘black belts’, en façon de penser pour tous les jours ?!

Les lecteurs de V&M le savent, nous avons, avec une vingtaine de spécialistes de ces méthodes,  mis à jour le raisonnement qui est à la source de leur efficience : il tient en 3 principes, qui rendent actionnable l’approche ‘système’ sur n’importe quel sujet. Ce qui change tout : le raisonnement cartésien auquel nous sommes entraînés n’autorise pas de prendre en compte les finalités !

Et des outils existent pour faciliter l’expression des vrais besoins des parties prenantes (pas si simple !) et trouver les solutions qui limitent les ressources consommées.

Utopie ? Ce raisonnement Valeur(s) est mis en oeuvre depuis des années dans tous les domaines… et génère souvent des innovation radicales et des améliorations majeures !

Un ouvrage y est consacré « A quoi ça sert ? une approche système pour la création de valeurS » édité en ebook en 2015 et papier fin août 2016.

Intéressé par ce retour aux sources ? Rejoignez-nous à l’Université de la Valeur à Genève fin août, ou dans le groupe LinkedIn Valeur(s) & Management.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *